Conférence: Victorine ou Olympia: La Vénus céleste ou la Vénus vulgaire

Lorsque Manet expose au Salon son Olympia, le scandale crée par le Déjeuner sur l’herbe ne s’est pas éteint. L’incompréhension de ce qu’on peut déjà appeler le « grand » public, et de la critique, déclenche une virulente campagne de railleries qui pose la question de la peinture moderne ou d’avant-garde car tout un groupe de peintres et d’intellectuels comme Baudelaire, Zola et ceux qui vont devenir les « Impressionnistes », voient en Manet la figure du Précurseur en Peinture.
Platon distinguait déjà la Vénus Vulgaire de la Vénus Céleste… Nous nous proposons de relire le tableau d’Olympia dans ce cadre de réflexion, tableau, rappelons-le, qui n’est resté la propriété de la France que grâce à Monet et à la souscription qu’il eut l’idée de lancer…