Pourquoi étudier à l’étranger ?

Plus encore que dans toute autre université française, il est nécessaire à la Réunion de sauter la mer. Partir étudier à l’étranger est une évidence !

Le séjour d’études à l’étranger est un gage d’enrichissement du curriculum vitae étudiant, d’apprentissage d’une langue étrangère et d’adoption d’autres modes d’enseignement supérieur.

Des conditions très favorables à l’appui de la mobilité étudiante sont mises en place, en ce qui concerne les trois points suivants :

  • la reconnaissance de la période passée à l’étranger : lorsque l’étudiant part en mobilité encadrée par l’Université, il a l’assurance que sa formation passée dans l’Université d’accueil sera validée. L’étudiant est en effet considéré comme étant inscrit à l’Université de La Réunion, et ses notes sont transférés selon une logique de crédits (crédits ECTS/ crédits CREPUQ) ;
  • la prise en charge partielle des frais de transports et d’hébergement : les différents acteurs de la mobilité (Etat, LADOM, Commission européenne, Collectivités locales) assurent en synergie des financements croisés de façon à permettre la mobilité ; il s’ensuit que la qualité d’étudiant boursier n’est pas un obstacle à la mobilité ;
  • la construction d’un contrat pédagogique au départ : avant de partir l’étudiant construit un contrat avec le responsable pédagogique de l’année qui sera faite en mobilité, de façon à ce que les cours suivis à l’étranger correspondent à l’enseignement qui aurait été délivré à La Réunion