Formations délocalisées

L’Université de la Réunion développe un champ nouveau de son ouverture à l’international, qui s’ajoute aux activités classiques de la mobilité internationale et de la coopération universitaire. Il s’agit des formations délocalisées :

  • Licence de Français à l’Université des Seychelles (Seychelles)
  • Diplôme de l’école d’ingénieur à l’Université d’Antananarivo (Madagascar)
  • Master en Télédétection et Risques Naturels à l’Université d’Antananarivo (Madagascar)
  • Master 2 en Droit des affaires à l’Université de Agadir (Maroc)
  • Master en Génie Civil, Génie Energétique, Génie de l'Environnement avec l'Institut Scientifique et Technique et l'Université de Tuléar.


Les modalités de réalisation de cette exportation pédagogique sont diverses et passent par le double diplôme, la délocalisation de la formation, la formation alternée...

Il existe aussi une école doctorale régionale, en partenariat avec des Universités régionales (Afrique du Sud, Madagascar, Maurice, Mozambique) et des Universités françaises. Il s’agit d’offrir en complément avec les écoles doctorales nationales, une formation doctorale supplémentaire. L’Université de la Réunion en assure la présidence scientifique avec l’Agence Universitaire de la Francophonie.

L'Université de La Réunion propose en outre une Licence et un Master Français Langue Etrangère à distance.