Anne Mousse et les premiers habitants de La Réunion

 Conférence historique



Anne Mousse et les premiers habitant de La Réunion

AU CENTRE CULTUREL LECONTE DE LISLE

 

LE MERCREDI 5 SEPTEMBRE 18H30 à 20H30
Par Alexis MIRANVILLE

  

Ancien professeur certifié d'histoire et géographie, auteur de plusieurs publications sur l'histoire de Saint-Paul, Alexis Miranville apporte son éclairage et fait le point des connaissances actuelles sur cette question controversée des premiers habitants de notre île.)

L'année 2018 est propice aux commémorations : centenaire de l'armistice de 1918, du décès de Roland Garros, bicentenaire de Leconte de Lisle, 350e anniversaire d'Anne Mousse, pour ne citer que les plus importantes.

Cette dernière a pourtant été oubliée, alors qu'elle est la première fille, femme et mère de famille née dans l'île en 1668 et dont descendent un grand nombre de Réunionnais. Issue d'un couple de Malgaches, devenue en 1687 l'épouse d'un colon français, Anne Mousse a marqué le début du métissage de la population réunionnaise et, à travers son personnage, c'est toute la question du peuplement de l'Île qui est posée, c'est-à-dire celle de ses premiers habitants.

En 1965, en célébrant avec faste le "tricentenaire du peuplement", la municipalité saint-pauloise de l'époque situe leur arrivée en 1665, avec le débarquement d'Étienne Régnault et des premiers colons français. En 2013 on fête, avec éclat aussi et au même endroit, le "350e anniversaire du peuplement", faisant débuter celui-ci en 1663.

La carte de Flacourt, elle, publiée dès 1658, mentionne l'existence d'une "habitation des Français" en arrière de l'étang de Saint-Paul.