Une recrue de choix pour DéTROI

Le laboratoire DéTROI (Diabète athérothrombose Thérapies Réunion Océan Indien), unité mixte de recherche conjointe entre l'Université de La Réunion et l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) dont les sujets de recherche sont centrés sur les complications vasculaires du diabète et les traitements de cette maladie, a le plaisir d'intégrer un nouveau chercheur dans son effectif : le Dr Steeve BOURANE.

 

Le 1er octobre, ce dernier a été nommé chargé de recherche après avoir réussi le concours national de chercheur à l’INSERM. "C'est la première fois qu'un Réunionnais est affecté à La Réunion pour y mener ses travaux de recherche", explique Olivier Meilhac, le directeur de DéTROI.  La spécialité du Dr BOURANE est la neuropathie diabétique ou l'étude des dommages causés aux nerfs périphériques par le diabète. Souvent marginalisée, cette pathologie peut entrainer à moyen/long terme des conséquences majeures comme la gangrène ou l’amputation d’un membre si les symptômes ne sont pas pris en charge à temps.

 

Originaire de Saint-André, ce jeune quadragénaire "la sot la mer" après son baccalauréat pour poursuivre ses études à l’Université des Sciences de Montpellier. Avec un doctorat en neurobiologie en poche et une expérience postdoctorale de six années au Salk Institute (La Jolla, Etats-Unis), Steeve BOURANE revient sur son île natale en 2017 pour y développer ses projets de recherche axés sur les dysfonctions du système somatosensoriel dans la neuropathie diabétique périphérique. "J'ai voulu orienter mes travaux de recherche vers un problème majeur de santé publique. Originaire de La Réunion, premier département français touché par le diabète, j'avais à cœur d'appliquer le fruit de mes recherches sur le terrain et qui plus est dans mon île. A La Réunion, nous avons des structures de recherche de pointe et des personnes de haut niveau... Ayons également des projets de recherche innovants !", ajoute Steeve BOURANE.

 

L’année 2019 a été particulièrement exceptionnelle pour Steeve BOURANE. En plus d’avoir été lauréat du très sélectif concours de chercheur de l’INSERM, son profil a été retenu dans le cadre du prestigieux programme ATIP/Avenir qui est le fruit d’un partenariat entre l’INSERM et le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique). Ce programme vise à renforcer l’autonomie de jeunes chercheurs à fort potentiel dans le développement de projets de recherche innovants, en finançant leurs travaux de recherche pendant trois années et en leur offrant les moyens de se constituer une équipe de recherche dans leur champ d’expertise.