Le diplôme, accélérateur de l'insertion professionnelle

L'étude a été présentée aux médias le 06 décembre 2018

L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques, l’INSEE, et l’Université de la Réunion se sont associés afin de mener une étude portant sur l’insertion des jeunes Réunionnais sur le marché du travail, et les liens existants entre leur premier emploi, leur parcours scolaire et leur origine sociale.

Cette étude (présentation synthétique disponible
ici) analyse notamment l’obtention du 1er emploi dans l’année selon le diplôme. Il apparaît que plus le diplôme est élevé, plus l'insertion est rapide.

 

En effet, 13 % des jeunes réunionnais sans diplôme trouvent un emploi dans l’année. Cette part double pour les jeunes détenteurs d’un CAP ou  BEP (25 %). Elle triple pour les bacheliers (37 %) et quintuple presque pour les diplômés du supérieur (61 %).

En cela, le diplôme est bien un accélérateur de l’insertion professionnelle.

 

Véritable « visa pour l’emploi », l’université, qui suit ses étudiants après l’obtention des précieux sésames, valorise de plus en plus l’expérience professionnelle en parallèle des études.

 

L'enquête ministérielle menée par l’Université, via son service d'orientation et d'insertion professionnelle -le PROFIL, complète les données de l’INSEE et permet de mettre en évidence les caractéristiques de cette entrée des jeunes diplômés de master dans le monde du travail : rapidité d’insertion, accessibilité à l’emploi en moins d’un an, influence du diplôme sur la durée d’insertion et caractéristique du premier emploi.