Déclaration d'accessibilité RGAA4

L’Université de La Réunion s’engage à rendre son site web accessible conformément à l’article 47 de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005.

À cette fin, elle met en œuvre la stratégie et les actions suivantes :

  • Schéma pluriannuel 2019-2022
  • Actions réalisées en 2019-2020 : elles accompagnent le schéma pluriannuel
  • Plan d'action de l'année en cours : il sera publié début 2021

Cette déclaration d’accessibilité s’applique à : www.univ-reunion.fr.

Préambule

L’Université de La Réunion a sollicité Koena dès le mois d’avril 2019 pour faire un premier audit sur le site univ-reunion.fr. Ce premier audit était basé sur la version 3 du référentiel d’accessibilité français RGAA et révélait de gros problèmes d’accès, notamment au clavier et au lecteur d’écran, ainsi que de nombreux soucis de contrastes.

L’équipe en charge du suivi de l’accessibilité numérique à l’Université de La Réunion s’est renforcée entre temps, passant d’1 à 3 personnes, avec notamment la nomination en septembre 2019 d’un référent accessibilité numérique pour piloter le sujet en interne. En septembre 2020, Koena a formé cette équipe pour réaliser des audits en interne sur la nouvelle version du référentiel français (RGAA 4) parue entre temps, le 23 septembre 2019.

Le score du présent audit ne peut donc être comparé à l’audit précédent, le référentiel ayant changé, avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi modifiant l’article 47 de la loi handicap. Les résultats de l’audit reflètent mal dans tous les cas l’amélioration notable de l’accessibilité du site web, qui était guère utilisable en avril 2019, et dont l’accès est désormais rendu possible pour de nombreux utilisateurs. Nous notons notamment les améliorations suivantes :

  • amélioration de la navigation au clavier et de la visibilité du focus pour les personnes naviguant au clavier ou utilisant des technologies d’assistance,
  • mise en place de liens d’évitement,
  • amélioration du carrousel d’actualité désormais utilisable au clavier et au lecteur d’écran notamment (contrôle, contraste et identification des boutons),
  • amélioration du lecteur vidéo (contrôle clavier),
  • amélioration des contrastes, notamment des éléments d’en tête et de pieds de page ainsi que des liens,
  • amélioration de la présentation de la page de résultats du moteur de recherche (nouvelle présentation des filtres),
  • modification dans le logiciel Typo3 gérant les contenus du site pour permettre l’identification des iframes.

C’est l’initiative WAI du consortium W3C qui gère le standard international d’accessibilité web (WCAG) sur lequel est basé le référentiel français RGAA. La WAI indique dans un document relatif à l’audit – WCAG‑EM : « les scores de conformité peuvent induire en erreur et ne fournissent pas suffisamment de contexte et d’information pour comprendre l’accessibilité réelle d’un site web ».

Ainsi, le score affiché dans la présente déclaration d’accessibilité est une obligation administrative qui requiert l’affichage de la mention : « Accessibilité : non‑conforme ».

Bien qu’il reste du travail, nous pouvons attester chez Koena que cette mention ne reflète pas l’accessibilité réelle. Le site est en réalité partiellement accessible, avec la levée des principales barrières d’accessibilité et une nette amélioration depuis le premier audit en avril 2019.

Armony Altinier,
Fondatrice et présidente de Koena

État de conformité

Le site web www.univ-reunion.fr est non‑conforme avec le référentiel général d’amélioration de l’accessibilité (RGAA), version 4, en raison des non-conformités et des dérogations énumérées ci-dessous.

Résultats des tests

L’audit de conformité réalisé conjointement par la société indépendante Koena et l’équipe du Service Web et Accessibilité Numérique (SWAN) de l’Université de La Réunion révèle que :

  • 41 % des critères RGAA sont respectés.
    Il s’agit du nombre de critères pleinement respectés sur la totalité des pages de l’échantillon.

  • Le taux moyen de conformité du service en ligne s’élève à 59 %.
    Il s’agit de la moyenne du score de conformité obtenu sur chacune des pages de l’échantillon.

Pour obtenir le détail de ces scores, vous pouvez nous contacter pour obtenir les éléments de l’audit (rapport et relevé des non-conformités).

Contenus non-accessibles

Non conformité

Nous listons ci-dessous l’ensemble des critères non-conformes. Pour le détail, se reporter à la grille d’audit et au schéma pluriannuel pour le plan d’amélioration continue.

  • Critère 1.1 : Chaque image porteuse d’information a-t-elle une alternative textuelle ?

  • Critère 1.2 : Chaque image de décoration est-elle correctement ignorée par les technologies d’assistance ?

  • Critère 1.3 : Pour chaque image porteuse d’information ayant une alternative textuelle, cette alternative est-elle pertinente (hors cas particuliers) ?

  • Critère 1.6 : Chaque image porteuse d’information a-t-elle, si nécessaire, une description détaillée ?

  • Critère 1.8 : Chaque image texte porteuse d’information, en l’absence d’un mécanisme de remplacement, doit si possible être remplacée par du texte stylé. Cette règle est-elle respectée (hors cas particuliers) ?

  • Critère 1.9 : Chaque légende d’image est-elle, si nécessaire, correctement reliée à l’image correspondante ?

  • Critère 2.1 : Chaque cadre a-t-il un titre de cadre ?

  • Critère 2.2 : Pour chaque cadre ayant un titre de cadre, ce titre de cadre est-il pertinent ?

  • Critère 3.1 : Dans chaque page web, l’information ne doit pas être donnée uniquement par la couleur. Cette règle est-elle respectée ?

  • Critère 3.2 : Dans chaque page web, le contraste entre la couleur du texte et la couleur de son arrière-plan est-il suffisamment élevé (hors cas particuliers) ?

  • Critère 3.3 : Dans chaque page web, les couleurs utilisées dans les composants d’interface ou les éléments graphiques porteurs d’informations sont-elles suffisamment contrastées (hors cas particuliers) ?

  • Critère 4.2 : Pour chaque média temporel pré-enregistré ayant une transcription textuelle ou une audiodescription synchronisée, celles-ci sont-elles pertinentes (hors cas particuliers) ?

  • Critère 4.4 : Pour chaque média temporel synchronisé pré-enregistré ayant des sous-titres synchronisés, ces sous-titres sont-ils pertinents ?

  • Critère 4.7 : Chaque média temporel est-il clairement identifiable (hors cas particuliers) ?

  • Critère 5.3 : Pour chaque tableau de mise en forme, le contenu linéarisé reste-t-il compréhensible (hors cas particuliers) ?

  • Critère 5.4 : Pour chaque tableau de données ayant un titre, le titre est-il correctement associé au tableau de données ?

  • Critère 5.6 : Pour chaque tableau de données, chaque en-tête de colonnes et chaque en-tête de lignes sont-ils correctement déclarés ?

  • Critère 5.8 : Chaque tableau de mise en forme ne doit pas utiliser d’éléments propres aux tableaux de données. Cette règle est-elle respectée ?

  • Critère 6.1 : Chaque lien est-il explicite (hors cas particuliers) ?

  • Critère 6.2 : Dans chaque page web, chaque lien, à l’exception des ancres, a-t-il un intitulé ?

  • Critère 7.1 : Chaque script est-il, si nécessaire, compatible avec les technologies d’assistance ?

  • Critère 7.3 : Chaque script est-il contrôlable par le clavier et par tout dispositif de pointage (hors cas particuliers) ?

  • Critère 7.5 : Dans chaque page web, les messages de statut sont-ils correctement restitués par les technologies d’assistance ?

  • Critère 8.2 : Pour chaque page web, le code source généré est-il valide selon le type de document spécifié (hors cas particuliers) ?

  • Critère 8.6 : Pour chaque page web ayant un titre de page, ce titre est-il pertinent ?

  • Critère 8.7 : Dans chaque page web, chaque changement de langue est-il indiqué dans le code source (hors cas particuliers) ?

  • Critère 8.9 : Dans chaque page web, les balises ne doivent pas être utilisées uniquement à des fins de présentation. Cette règle est-elle respectée ?

  • Critère 9.1 : Dans chaque page web, l’information est-elle structurée par l’utilisation appropriée de titres ?

  • Critère 9.2 : Dans chaque page web, la structure du document est-elle cohérente (hors cas particuliers) ?

  • Critère 9.3 : Dans chaque page web, chaque liste est-elle correctement structurée ?

  • Critère 10.1 : Dans chaque page web, chaque citation est-elle correctement indiquée ?

  • Critère 10.2 : Dans chaque page web, le contenu visible reste-t-il présent lorsque les feuilles de styles sont désactivées ?

  • Critère 10.5 : Dans chaque page web, les déclarations CSS de couleurs de fond d’élément et de police sont-elles correctement utilisées ?

  • Critère 10.6 : Dans chaque page web, chaque lien dont la nature n’est pas évidente est-il visible par rapport au texte environnant ?

  • Critère 10.7 : Dans chaque page web, pour chaque élément recevant le focus, la prise de focus est-elle visible ?

  • Critère 10.12 : Dans chaque page web, les propriétés d’espacement du texte peuvent-elles être redéfinies par l’utilisateur sans perte de contenu ou de fonctionnalité (hors cas particuliers) ?

  • Critère 11.1 : Chaque champ de formulaire a-t-il une étiquette ?

  • Critère 11.2 : Chaque étiquette associée à un champ de formulaire est-elle pertinente (hors cas particuliers) ?

  • Critère 11.4 : Dans chaque formulaire, chaque étiquette de champ et son champ associé sont-ils accolés (hors cas particuliers) ?

  • Critère 11.9 : Dans chaque formulaire, l’intitulé de chaque bouton est-il pertinent (hors cas particuliers) ?

  • Critère 11.11 : Dans chaque formulaire, le contrôle de saisie est-il accompagné, si nécessaire, de suggestions facilitant la correction des erreurs de saisie ?

  • Critère 13.3 : Dans chaque page web, chaque document bureautique en téléchargement possède-t-il, si nécessaire, une version accessible (hors cas particuliers) ?

  • Critère 13.8 : Dans chaque page web, chaque contenu en mouvement ou clignotant est-il contrôlable par l’utilisateur ?

  • Critère 13.9 : Dans chaque page web, le contenu proposé est-il consultable quelle que soit l’orientation de l’écran (portait ou paysage) (hors cas particuliers) ?

Dérogations pour charge disproportionnée

Aucune dérogation pour charge disproportionnée n’a été faite.

Contenus non soumis à l’obligation d’accessibilité

L’article 3 du décret n°2019-768 du 24 juillet 2019 fait une liste des contenus exemptés de l’obligation d’accessibilité.

Nous avons relevé que le site de Billetterie n’est pas conforme, or l’article 3 du décret précise qu’il existe une exemption de l’obligation légale pour :

Les contenus de tiers qui ne sont ni financés ni développés par l’organisme concerné et qui ne sont pas sous son contrôle ;

    Cette dérogation impacte les critères suivants :

    • Critère 10.12 : Dans chaque page web, les propriétés d’espacement du texte peuvent-elles être redéfinies par l’utilisateur sans perte de contenu ou de fonctionnalité (hors cas particuliers) ?

    • Critère 10.13 : Dans chaque page web, les contenus additionnels apparaissant à la prise de focus ou au survol d’un composant d’interface sont-ils contrôlables par l’utilisateur (hors cas particuliers) ?

    • Critère 11.1 : Chaque champ de formulaire a-t-il une étiquette ?

    Établissement de cette déclaration d’accessibilité

    Cette déclaration a été établie le 16 décembre 2020.

    Technologies utilisées pour la réalisation du site web :

    Les technologies suivantes sont utilisées sur le site web :

    • HTML 5

    • CSS

    • JavaScript

    • Le logiciel de gestion de contenus Typo3

    Agents utilisateurs, technologies d’assistance et outils utilisés pour vérifier l’accessibilité

    Les tests des pages web ont été effectués avec les combinaisons de navigateurs web et lecteurs d’écran suivants :

    Agent utilisateur

    Technologie d’assistance

    Firefox 83.0

    NVDA 2020.3

    Firefox 83.0

    JAWS 2019.1912.1 ILM

    Safari 14

    VoiceOver 4.0

    Outils utilisés

    Les outils suivants ont été utilisés lors de l’évaluation :

    • Extension RGAA éditée par la DINUM pour Firefox ;

    • Inspecteur de code du navigateur (Firefox)

    • Contrast-Finder pour tester les contrastes de couleurs.

    • Validateur du W3C : validator.w3.org

    • Extension HeadingsMap pour Firefox, pour visualiser la structuration par les titres.

    • Extension de navigateur Web Developer de Chris Pederick : https://chrispederick.com/work/web-developer/

    Pages du site ayant fait l’objet de la vérification de conformité

    L’échantillon a été audité à la fois par l’équipe SWAN de l’Université de La Réunion et par la société indépendante Koena.

    La coordination de l’audit et la consolidation des résultats ont été effectuées par Koena.

    Échantillon structuré :

    Retour d’information et contact

    Si vous n’arrivez pas à accéder à un contenu ou à un service, vous pouvez contacter le responsable du site web pour être orienté vers une alternative accessible ou obtenir le contenu sous une autre forme.

    Voies de recours

    Cette procédure est à utiliser dans le cas suivant.

    Vous avez signalé au responsable du site internet un défaut d’accessibilité qui vous empêche d’accéder à un contenu ou à un des services du portail et vous n’avez pas obtenu de réponse ou de réponse satisfaisante.