Mobilité des personnels

La mobilité des personnels financée par ERASMUS +

La Direction des Relations Internationales (DRI) vous informe sur les possibilités de mobilité pour les personnels enseignants et BIATSS financée par Erasmus +.

Les mobilités peuvent être soit d’enseignement (Teaching Staff ou TS), soit de formation. Elles sont un élément essentiel de l’internationalisation de notre université.

La mobilité d’enseignement financée par Erasmus + est effectuée à des fins d’enseignement dans un établissement partenaire. Elle permet aux enseignants et enseignants-chercheurs de bénéficier des opportunités offertes par le programme Erasmus + pour découvrir les universités partenaires, renforcer les liens et suivre le travail des étudiants en mobilité. 

Les accords Erasmus + qui fonctionnent le mieux sont ceux où l’engagement fort des enseignants dans les deux institutions permet :

  • une connaissance réciproque des établissements partenaires, indispensable pour conseiller les étudiants candidats à une mobilité Erasmus,
  • l’établissement et le maintien de relations de confiance, fondement d’une coopération durable,
  • la mise en place d’habitudes de travail et de collaboration, fort utiles pour la gestion efficace des échanges.

Qui peut partir ? Il faut être personnel de l’UR titulaire ou sous contrat au moment de la mission. Il n’y a pas de conditions de nationalité.

 Combien de temps peut durer la mobilité ? La mobilité doit inclure un minimum de 8 heures d’enseignement et peut durer de 2 jours à deux mois (hors dates de voyage).  La durée est calculée entre la date du voyage aller et celle du voyage retour. 

Les enseignements devront avoir lieu avant la fin septembre 2023 sauf le Royaume-Uni (31 mai 2023).

Combien de personnels peuvent partir en mobilité ?  14 bourses à attribuer

Quels sont les frais pris en charge par la DRI ? La Direction des relations internationales se charge de l’achat des titres de transport.

Le personnel bénéficiera pendant sa mobilité d’enseignement d’au moins 4 indemnités journalières (considérant que la mobilité dure au minimum 2 jours et que la DRI prend en charge le jour d’avant et le jour d’après la mobilité) et au maximum de 7 indemnités journalières, quelle que soit la durée de la mobilité. Le montant de l’indemnité journalière dépend du lieu de la mobilité selon la répartition ci-dessous.

ATTENTION: il est nécessaire de nous fournir la facture d’hébergement. 

Titre (obligatoire)Titre (obligatoire)Titre (obligatoire)Titre (obligatoire)
ContenuContenuContenuContenu
ContenuContenuContenuContenu
ContenuContenuContenuContenu
ContenuContenuContenuContenu

Le programme ERASMUS+ et la mobilité des individus en situation de handicap :

Le programme Erasmus + accorde une attention toute particulière à l’accueil, à l’orientation et au soutien pédagogique et technique et surtout aux surcoûts liés à la mobilité des individus en situation de handicap. Il s’agit de faire en sorte que tout individu profite pleinement de son expérience de mobilité européenne.
Chaque établissement d’enseignement supérieur, en signant la Charte Erasmus+ pour l’enseignement supérieur (ECHE), s’engage à assurer l’égalité d’accès et d’opportunités de mobilité aux participants de tous horizons. Par conséquent, les individus en situation de handicap peuvent bénéficier des services de soutien que l’établissement d’accueil offre à ses étudiants et personnels. Voici pour information la note.

Etape 1 – la candidature :

Vous devez remplir le formulaire de candidature validée par le directeur et le relais relations internationales de votre composante d’affectation principale avant le 31 août 2022. La validation peut être transmise à la DRI de deux manières: par un mail de votre composante à la DRI avec en pièce jointe le formulaire complété que vous recevrez par mail après l’avoir terminé; ou par transmission de la version signée du formulaire complété.

Nous vous invitons à contrôler auprès de la gestionnaire de la DRI qu’un accord a été signé avec l’université dans laquelle vous souhaitez vous rendre. En l’absence d’accord, nous pourrons vérifier la possibilité d’un accord avec l’établissement d’enseignement souhaité.

Etape 2 – la sélection :

Nous vous invitons à prendre connaissance de la notice de cadrage qui détaille notamment les critères de sélection des candidatures.

La sélection se fait par une commission composée de la vice-présidente déléguée Europe, international & coopération régionale, des enseignants Relais Relations Internationales de chaque composante, et du responsable administratif du SRICR. Chaque candidature est évaluée en fonction de son adéquation avec les objectifs de l’université en matière de relations internationales.

Suite à votre sélection, la DRI vous contactera afin de compléter le kit de mobilité et de procéder aux réservations des billets d’avion selon les dates que vous aurez indiquées.

En cas de demande d’avance : la demande doit être faite par mail à la DRI un mois impérativement avant le départ.

Etape 3 – Les démarches à suivre après la mobilité:

A votre retour de mobilité, vous devez adresser à la DRI :

  • un bilan de votre mobilité qui devra préciser les résultats obtenus lors de votre mobilité en regard des objectifs fixés.
  • l’attestation de présence confirmant que vous avez effectué au minimum 8h d’enseignement pour la période concernée,
  • la facture d’hôtel,
  • les cartes d’embarquement,

Vous devrez également renseigner impérativement votre rapport de participant Erasmus+.

La mobilité de formation permet aux personnels de l’université de La Réunion de se former dans un des pays de l’union européenne et de la zone européenne (voir le tableau ci-dessous). Cette formation peut se faire auprès d’un organisme de formation ou d’une entreprise, ou prendre la forme d’un accompagnement d’un collègue pendant l’exercice de ses missions, mais ne concerne pas les participations aux conférences, colloques, séminaires et autres événements similaires. Cette mobilité est financée par l’Union européenne dans le cadre du projet de mobilité dans l’UE de l’université.

Qui peut partir ? Il faut être personnel de l’UR titulaire ou sous contrat au moment de la mission. Il n’y a pas de conditions de nationalité.

 Combien de temps peut durer la mobilité ? La mobilité doit inclure un minimum de 8 heures d’enseignement et peut durer de 2 jours à deux mois (hors dates de voyage).  La durée est calculée entre la date du voyage aller et celle du voyage retour. 

Les enseignements devront avoir lieu avant la fin septembre 2023 sauf le Royaume-Uni (31 mai 2023).

Combien de personnels peuvent partir en mobilité ?  14 bourses à attribuer

Quels sont les frais pris en charge par la DRI ? La Direction des relations internationales se charge de l’achat des titres de transport.

Le personnel bénéficiera pendant sa mobilité d’enseignement d’au moins 4 indemnités journalières (considérant que la mobilité dure au minimum 2 jours et que la DRI prend en charge le jour d’avant et le jour d’après la mobilité) et au maximum de 7 indemnités journalières, quelle que soit la durée de la mobilité. Le montant de l’indemnité journalière dépend du lieu de la mobilité selon la répartition ci-dessous.

ATTENTION: il est nécessaire de nous fournir la facture d’hébergement. 

Titre (obligatoire)Titre (obligatoire)Titre (obligatoire)Titre (obligatoire)
ContenuContenuContenuContenu
ContenuContenuContenuContenu
ContenuContenuContenuContenu
ContenuContenuContenuContenu

 Les frais d’inscription à la formation peuvent être pris en charge par la DRI sur décision de la commission de sélection lorsque la formation est en adéquation avec les objectifs de l’UR en matière de relations internationales. Alors, les frais seront pris en charge à hauteur maximale de 400€.

Le programme ERASMUS+ et la mobilité des individus en situation de handicap :

Le programme Erasmus + accorde une attention toute particulière à l’accueil, à l’orientation et au soutien pédagogique et technique et surtout aux surcoûts liés à la mobilité des individus en situation de handicap. Il s’agit de faire en sorte que tout individu profite pleinement de son expérience de mobilité européenne.
Chaque établissement d’enseignement supérieur, en signant la Charte Erasmus+ pour l’enseignement supérieur (ECHE), s’engage à assurer l’égalité d’accès et d’opportunités de mobilité aux participants de tous horizons. Par conséquent, les individus en situation de handicap peuvent bénéficier des services de soutien que l’établissement d’accueil offre à ses étudiants et personnels. Voici pour information la note.

Est-il possible de faire une demande d’avance?

Pour les personnels qui souhaitent faire une demande  d’avance, il est impératif de l’adresser un mail à la DRI un mois avant le début de la mobilité

Etape 1 – la candidature :

Vous devez remplir le formulaire de candidature validée par votre supérieur hiérarchique avant le 31 août 2022.

Etape 2 – la sélection :

Nous vous invitons à prendre connaissance de la notice de cadrage qui détaille notamment les critères de sélection des candidatures.

La sélection se fait par une commission composée de la vice-présidente en charge des relations internationales et de la coopération régionale, des enseignants Relais Relations Internationales de chaque composante, de la responsable de la formation continue des personnels au sein de la DRH et du responsable administratif de la DRI. Chaque candidature est évaluée en fonction de son adéquation avec les objectifs de l’UR en matière de relations internationales.

Suite à la sélection, la DRI contactera le personnel afin de compléter le kit de mobilité et de procéder aux réservations des titres de transport.

Pour les personnels à besoins spécifiques : les personnels dont la mobilité engendrerait des coûts supplémentaires en raison de leur état de santé physique ou mental peuvent bénéficier d’une prise en charge de ces frais par l’UR sous certaines conditions. Il est nécessaire que ces personnels prennent contact le plus tôt possible avec la DRI. Toute demande intervenant moins d’un mois avant le début de la mobilité ne pourra pas être financée.

En cas de demande d’avance : la demande doit être faite par mail à la DRI un mois impérativement avant le départ.

Etape 3 – Les démarches à suivre après la mobilité:

A votre retour de mobilité, vous devez adresser à la DRI :

– l’attestation de présence originale signée par l’établissement de formation ou d’accueil,

– une facture d’hébergement libellée en votre nom  dans le cas où vous avez payé votre hébergement,

– les cartes d’embarquement originales.

A défaut de réception de ces pièces, la DRI ne pourra pas rembourser les  frais de séjour.

Vous devrez obligatoirement remplir en ligne votre rapport final de participant qui vous sera envoyé par mail. Voici un modèle de rapport. Nous vous invitons à surveiller les spams de votre boîte mail si vous ne recevez pas l’invitation à saisir votre rapport à la fin de votre mobilité.

La mobilité des personnels financée par le programme RÉUNION

Informations à venir

Haut de page